Choisir sa combinaison intégrale.

Choisir sa combinaison intégrale.

L'hiver approche et c'est le moment de penser à se rééquiper pour affronter les baisses de températures.

La combinaison est un accessoire vital pour les pratiquants de sports nautiques. Constituée d'une couche de néoprène, elle moule le corps pour laisser passer une mince couche d'eau qui va chauffer à son contact. C'est cette action de rétention d'une eau chauffée à la température corporelle qui vous présèrve du froid.

Choisir sa seconde peau n'est pas toujours aisé, les détails techniques varient d'une intégrale à l'autre et, certaines sont spécifiques à des pratiques et s'avèrent inadéquates pour d'autres, par exemple: une combi de surf protège efficacement du froid, mais pas du vent. Si vous pratiquez le windsurf ou le kitesurf, ces intégrales ne sont pas adaptées à ces sports.

Pour vous aider dans votre quête de la seconde peau parfaite, voici les critères à passer en revue pour faire le bon choix.

*

*

Jersey ou Mesh ?

Deux types de néoprènes sont utilisés dans la confection des combinaisons: le Jersey et le Mesh.

Le premier est un néoprène dont l'extérieur à un aspect tissu et qui apporte de la chaleur. Il a l'avantage d'être souple, confortable et résistant, en revanche, il ne protège pas bien du vent. Le Mesh lui est d'aspect caoutchouteux et fait un parfait coupe-vent, il est par contre plus fragile.

En théorie donc, la bonne combinaison allie ces deux matériaux de façon équilibrée avec si possible, le jersey au niveau des membres pour un maximum de liberté de mouvement et de robustesse et, des panneaux en mesh à l'avant et à l'arrière du tronc pour protéger de l'air glacial.

Dans les faits, certaines intégrales mettent l'accent sur l'un des deux matériaux pour mieux répondre aux besoins de certaines pratiques. Ainsi, si vous cherchez une combinaison pour le surf ou le paddle, où l'on passe beaucoup de temps dans l'eau, à ramer sur des spots peu ventés, vous privilégierez la souplesse et la chaleur du Jersey. Si vous cherchez une combinaison de windsurf ou de kitesurf, vous opterez pour une combinaison privilégiant le matériau coupe-vent ou ayant une construction Jersey-Mesh équilibrée pour être efficacement protégé de l'eau froide et des rafales glaciales.

*

*

Quelle épaisseur pour ma combinaison ?

Pour vous aider à choisir, il faut d'abord comprendre les chiffres sur les combi. Ils désignent l'épaisseur du néoprène, en mm, à certains endroits de l'intégrale. Il y en a 2 à 3 et leur ordre revêt une signifcation particulière.

Lorsqu'une combinaison affiche deux chiffres, le premier indique l'épaisseur du néoprène sur le torse, le dos et les parties vitales, le deuxième, l'épaisseur du néoprène sur le reste de la combi (par exemple, une 4/3 à 4mm d'épaisseur sur le tronc et les zones sensibles, et 3mm sur le reste du corps).

Lorsqu'il y a une désignation à 3 chiffres, le premier correspond à l'épaisseur sur le tronc et les parties vitales, le deuxième à l'épaisseur sur les bras et le troisième à l'épaisseur sur les jambes (une 6/5/4 a donc 6mm sur les zones sensibles, 5 sur les bras, 4 sur les jambes).

Ensuite, tout dépend de la température de l'eau. Dans des eaux voisines des 18° à 20° les 3/2 sont les mieux indiquées. En dessous de 18°, les 4/3 prennent le relais jusqu'à 16°. On entre ensuite dans les épaisseurs "grand froid" avec les 5/4 de 16° à 9° et en dessous, les 6/5/4 pour pratiquer jusqu'à 4°.

Si vous êtes frileux, rien ne vous empêche de choisir une combi très chaude et de l'emmener hors de sa plage d'utilisation conseillée. L'inverse est aussi vrai.

*

*

Front Zip ou Back zip?

Avec le back zip, vous avez la fermeture éclair dans le dos. Sur les premiers modèles de combinaisons, les zip étaient assez longs et gênaient la mobilité du dos. De nos jours, les fermetures sont plus courtes et offrent une meilleure liberté de mouvement. Ce système permet d'enfiler ou d'enlever facilement sa combinaison et l'étanchéité varie d'un modèle à l'autre. Certaines intégrales viennent avec un soufflet (ou water-gate) qui protège efficacement des infiltrations d'eau par exemple.

Le front zip est un système de fermeture sur la poitrine qui rend la combinaison un peu plus difficile à enfiler ou à enlever mais par contre assure une excellente étanchéité et un gain de chaleur appréciable. Le front zip libère également le dos et permet de gagner en liberté de mouvement.

Ici c'est le côté pratique ou l'esthétisme qui feront la différence.

*

*

Et les coutures?

Un détail qui a son importance. Elles sont un indicateur de la qualité générale de la combinaison, ont pour mission de l'imperméabiliser et participent à sa souplesse. Il existe trois types de coutures:

  • Les coutures basiques que l'ont trouve sur les combinaison d'entrée de gamme, elles joignent les différents panneaux néoprènes entre eux comme sur un vêtement. Elles offrent une bonne étanchéité mais ne sont pas les plus souples.
  • Les coutures fatlock (ou coutures à plat) sont confortables au contact de la peau, plus étanches et plus souples.
  • Les coutures cousues/collées, qui consistent en des panneaux de néoprène collés entre eux par desssus les coutures, assurent une étancheité parfaite et une excellente souplesse. 

Les systèmes les plus sophistiqués (et donc les plus étanches et souples) confèrent une plus grande longévité à la combinaison et un plus grand confort. A privilégier si vous naviguez souvent et que vous bougez beaucoup dans votre intégrale.

*

Pour conclure, il est important de déterminer au préalable quelle utilisation sera faite de la combinaison. Quelle sport? Quelle fréquence? Quelles témpératures? Pour savoir quels critères privilégier et ainsi choisir l'intégrale la plus adaptée à ces besoins. 

Laisser un commentaire

Tous les champs sont obligatoires

nom:
E-mail: (Non publié)
Commentaire: