7 astuces pour bien jiber

7 astuces pour bien jiber

Le jibe est une manœuvre de base qui n'est pas insurmontable techniquement mais à l'origine de bien des frustrations lorsque l'on veut être régulier et propre dans son exécution.

Indispensable en freeride et en slalom pour changer de bord sans perdre de vitesse, le jibe c'est aussi des sensations de glisse nouvelles et les premières manipulation complexe du gréement ouvrant la voie à une plus grande liberté de déplacement sur les spots.

Voici 7 astuces pour passer vos jibes à tous les coups !

1 Repérez un plan d'eau plat

Le choix de l'endroit du jibe est déterminant . Repérez une houle ou un endroit moins mouvementé afin de pouvoir jiber sans problème. Si il y a trop de clapot, c'est le rodéo assuré et vous allez vous faire éjecter !

2.Arrivez à fond !

Il est important d'avoir une bonne vitesse à l'entrée du jibe. On na va pas vous demander d'arriver à 40 nœuds mais une bonne vitesse à laquelle vous êtes à l'aise sans forcer est nécessaire. Cette vitesse va vous donner l'inertie suffisante pour boucler la courbe et ne pas vous retrouver sur l'arrière du flotteur au vent arrière en train de couler au milieu du jibe.

Bien jiber en windsurf

3.REGARDEZ OÙ VOUS ALLEZ.

Ça paraît évident, mais l'erreur est souvent faite par les apprentis jibeurs, de regarder leurs pieds ou leurs mains durant la manœuvre. Le regard influe sur votre posture (donc vos appuis) et votre timing pour empanner. Il vous permet également d'anticiper les aléas du vent et du plan d'eau. Ça évite aussi des accidents bêtes...

4.MAIN ARRIÈRE RECULÉE, MÂT SUR L'AVANT.

Avec les bras écartés, on borde plus efficacement la voile, le mouvement d'essuie-glace gagne en amplitude et on prend bien appui sur le wishbone pour s'équilibrer durant la manœuvre.

Windsurf Jibe

5.TOURNEZ LARGE .

Pensez à tracer une courbe longue et homogène qui vous donnera le temps d'anticiper les prochains mouvements à exécuter et de bien conserver votre glisse. Pour ce faire, transférez progressivement votre poids sur les orteils du pied arrière. Pliez bien les genoux pour abaisser votre centre de gravité ce qui vous donnera plus d'équilibre et un meilleur amortissement du clapot.

6 Pensez à changer vos pieds de position au milieu de la courbe!

Dans la courbe il va falloir tourner vos pieds et les changer de côté avant l'empannage de la voile. Une fois les pieds de l'autre côté, vous êtes en position idéale pour contrôler l'empannage de votre voile et repartir directement.

7. N'empannez pas trop tôt votre voile !

L'erreur la plus courante est d'empaner la voile au vent arrière. Il est alors impossible de la récupérer correctement. Attendez d'être en fausse panne de l'autre côté, stabilisé, pour empanner votre voile sereinement.

empannage windsurf

Niveau matériel, l'idéal pour débuter serait une planche de freeride évolutive comme la F2 Vegas avec un gréement de freeride sans camber léger et progressif comme la Sailloft Cross pour un maximum de stabilité et de maniabilité.  

Laisser un commentaire

Tous les champs sont obligatoires

nom:
E-mail: (Non publié)
Commentaire: